INDECOMICS – No.1 With a bullet


Écrit par Jacob Semahn  et dessiné par Jorge Corona (Flash rebirt, batman Univers etc). « No.1 With a bullet »  est un récit qui se déroule dans un futur proche où les lentilles sont devenues des mini-ordinateurs capables de recréer la réalité numériquement, comme  nos casques virtuels actuellement.

Suivant la lignée des « Black mirror », « No 1 with a bullet » se déroule à Los Angeles.  On y suit Nash Huang, jeune assistante du célèbre Jad, présentateur TV à la Jimmy Fallon.

Nash a une vie parfaite,  en couple avec une femme, sa côte de popularité crève les plafonds jusqu’à ce qu’une vidéo d’elle en plein ébat sexuel soit rendue publique par un hacker.

A partir de là, c’est la descente aux enfers ! Elle perd tout, travail, compagne ; sa popularité se retourne contre elle. Elle subit alors un harcèlement perpétuel.

Au bord du gouffre, elle pense devenir folle jusqu’au moment où elle rencontre Grover, un détective qui va l’aider à remonter la pente et découvrir le hacker qui se cache derrière tout ça.

Tout comme  « black mirror », « No.1 with a bullet » est un comics qui détourne un sujet de société actuel pour s’en emparer et le traiter. Les sujets abordés ici vont du féminisme, au pouvoir des technologies numériques sur la vie réelle.

Pour traiter ces sujets, les dessins de Jorge Corona sont la grosse force de cette œuvre qui réussissent à nous perdre totalement lors des moments de folies du personnage via  des illustrations totalement abstraites et pleines de couleurs psychédéliques.

Malgré tous ces bons points, l’œuvre souffre d’un problème narratif sur le début. La fin quand a elle nous laisse…. sur notre faim. De plus, l’impression que le scénariste n’a pas compris les points importants de son scénario et s’attarde sur des détails futiles casse un peu notre immersion.

Toutefois, malgré ces défauts minimes, je vous invite vivement à dévorer  cette œuvre qui vous retournera le cerveau.